sexta-feira, março 17, 2006

Bonnard e Breker

«Monsieur Arno Breker, vous êtes le sculpteur des héros. C’est sur cette idée que je veux m’arrêter pour finir. Le drame où nous sommes réclame des héros, mais qu’est-ce qui constitue l’héroïsme ? Le don absolu de soi-même n’y suffit pas. Le héros est l’homme révélé non seulement dans sa supériorité, mais dans sa plénitude. C’est celui qui intervient de toute sa force dans un drame que sa pensée a compris, celui par qui les nations parlent au destin, l’homme qui a autant de lumière que de chaleur, l’homme de générosité et d’intelligence, celui qui a les pieds dans la réalité et la tête dans la poésie.»

2 comentários:

Nonas disse...

Arno Breker, um dos maiores escultores do séc. XX!
Abel Bonnard, um dos grandes escritores franceses do séc. XX!

Paulo Cunha Porto disse...

Breker é extraordinário. E gosto de muitas das saídas de Bonnard, dos raros que me excedem em pessimismo. O livrinho dele sobre a amizade está sempre ao pé. Delicia-me que ele tivesse podido escrevê-lo, o que se compreende apenas por não ter tido os meus Amigos...
Abraço.